close TÉLÉCHARGER NOTREBROCHURE

ÉTUDES DE CAS CLIENTS

ACCUEIL| SAVOIR-FAIRES | ÉTUDES DE CAS CLIENTS

Notre double objectif

1 Partir de votre problématique à traiter, trouver la meilleure solution
technique
et vous proposer les produits les plus adaptés.

2 Pouvoir vous accompagner dans une solution durable
qui puisse aussi s’inscrire dans un habitat durable

CAS CLIENT : Optimiser l’apport de lumière dans un habitat qui exploite davantage les ressources de l’ensoleillement

Besoin exprimé : Les gens veulent de la transparence, avec plus de lumière

Problématique à traiter : Comment optimiser les apports en lumière, en neutralisant de manière efficace les effets négatifs de la chaleur produite par le soleil, ou du froid ?

Il faut qu’on arrive à faire rentrer le maximum de lumière et de chaleur dans l’habitat ; c’est un équilibre subtil ! Avant pendant des années, on privilégiait l’isolation (économie de chauffage) quitte à perdre le bénéfice de la lumière et des apports du soleil entrant.

On est revenu en arrière dans le choix des matériaux pour trouver un meilleur équilibre entre l’apport (gratuit extérieur) de luminosité et de chaleur et le choix des matériaux d’isolation.

Un chiffre évocateur :

Avant on comptabilisait en moyenne 12 % de vitrages sur l’ensemble des surfaces murales extérieures, dans une habitation de type maison individuelle. Aujourd’hui, on est passé à 17 % avec tous les attraits apportés par la luminosité.

La réponse d’Arimus Menuiserie : choix d’un vitrage spécifique et d’une menuiserie très fine, pour maximiser la surface de vitrages.

D’où l’importance de prendre la problématique à l’endroit : en partant du vitrage et en traitant la menuiserie après (et pas l’inverse !)

CAS CLIENT : Conserver l’apport de lumière des grands vitrages, sans altérer les couleurs du mobilier à proximité

Besoin exprimé : pouvoir exposer des tableaux sur ses murs sans que le soleil ou la lune n’altèrent les couleurs des tableaux en question.

Problématique à traiter : Comment conserver le passage de la lumière avec de grands vitrages, sans altérer les couleurs des tableaux dans le temps.

La réponse d’Arimus Menuiserie : Choix d’un vitrage feuilleté qui joue le rôle d’anti-UV….

D’où l’importance de prendre la problématique à l’endroit : en partant du vitrage et en traitant la menuiserie après (et pas l’inverse !)

CAS CLIENT : Redéfinir les volumes dans un environnement donné lors d’un changement d’un escalier

Besoin exprimé : Pouvoir gagner de la place et de la légèreté lors du changement d’un escalier.

Problématique à traiter : Comment changer un escalier mais en redonnant de l’espace dans la maison ?

La réponse d’Arimus Menuiserie : Choix d’un escalier suspendu, qui permet de ne plus avoir de poteaux ou de structure au sol, ni de contre-marche.
On gagne de l’espace (3 m² environ) et de la légèreté.